Paradoxes, qu’est-ce que c’est ?

Paradoxes est mon premier roman, paru en 2015 grâce une ASBL de promotion artistique, Boost Your Projects. Les membres de cette ASBL n’étaient pas éditeurs, mais ils avaient la volonté d’aider les jeunes désirant se lancer dans des projets artistiques de tous types.

À l’origine, cette série ne devait faire que trois tomes en tout et pour tout. Seulement, ne dit-on pas qu’aucun plan de bataille ne survit à un contact avec l’ennemi ? Depuis les premières moutures de Paradoxes en 2012, les choses ont bien changé. Les personnages, l’univers, les antagonismes, les factions, les interactions, les enjeux, tout cela a terriblement évolué. Mais avant de rentrer dans les détails, si je vous résumais l’histoire ?

Paradoxes, tome 1 : Nytayahcover-totale-avec-texte

Bruxelles, 2147. Une série de meurtres étranges se produit dans la capitale. L’inspecteur Jared Thorpe, enquêteur pour le Ministère des Affaires Anormales, se lance sur les traces de l’assassin, lorsqu’il se retrouve personnellement mêlé à l’affaire. Il découvre alors que de grandes puissances sont à l’oeuvre. Le conflit entre vampires et loups-garous prend de l’ampleur. Il y a bien plus en jeu que la vie de Jared : l’équilibre du monde est menacé. Dans cet affrontement entre le bien et le mal, Jared devra démêler le vrai du faux, découvrir ses vrais alliés et la tâche qui l’attend.

Bon, alors, des vampires, des loups-garous, Bruxelles, le futur, ça n’a pas l’air si compliqué que cela, jusque là, n’est-ce pas ? Vous connaîtrez peut-être des séries comme Supernatural, Grimm, ou des sagas comme Mercy Thompson et d’autres de la même trempe. Il est facile, avec ce genre d’univers, de créer une trame générale, et de découper ensuite les aventures du personnage en tomes uniques et indépendants, tout en créant un fil narratif qui peut alors s’étendre sur quinze livres. Comment ai-je pu penser boucler l’histoire en trois tomes alors ?

Simplement parce que cette version du premier opus ne ressemble pas du tout à ce que j’avais prévu ! Ben oui, sinon c’est pas drôle… 😉

Chaque tome devait concerner un grand méchant, et tourner autour de quatre personnages principaux. Comptez bien, ici on a… Jared Thorpe… et c’est tout. Où sont passés les trois autres ? Pas à la poubelle, rassurez-vous. Et c’est là que ça se corse pour l’auteure…

« Oui, je voulais faire une petite saga en trois tomes, mais finalement il m’en faudra au moins neuf. Trois arcs de trois tomes » me dis-je en recevant les premiers exemplaires du premier tirage de mon premier roman. « Ce n’est pas grave, il suffit d’adapter l’histoire à un autre format ».

Deuxième blague. Adapter l’histoire. Il me faut donc écrire le tome 2 et m’y mettre au plus vite ! Hors de question de faire attendre les lecteurs… Et c’est là, mes amis, que tout est parti en sucette…

La suite au prochain épisode ! ^-^

Publicités