made in abyss

Made in Abyss 1

Akihito Tsukushi

Éditeur : Ototo Manga

Genre :  Seinen – fantasy

 

Résumé :

Au bord d’un énorme cratère qui s’enfonce très loin sous la terre, des humains se sont rassemblés en villages pour partir à la conquête de cet environnement étrange aux lois particulières. Plus on descend vers les profondeurs insondables, plus la remontée s’avère difficile, à cause de la malédiction qui pèse sur le cratère. Les caverniers sont des voyageurs spécialisés dans l’exploration de l’abysse : ils connaissent les plans des parties cartographiées sur le bout des doigts, ils savent se battre et dénicher les reliques. Ils ont pour but d’explorer les zones encore inconnues et d’en apprendre le plus possible, sur la faune, la flore et la malédiction.

Rico, une toute jeune fille, apprentie cavernière, veut obtenir son sifflet blanc pour pouvoir descendre dans les derniers niveaux afin d’y retrouver sa mère. Malheureusement, elle est encore jeune et fragile. Un jour, tandis qu’elle recherchait des reliques au deuxième niveau, elle fait la rencontre d’un garçon, un robot étrange au corps humanoïde qui possède d’étranges pouvoirs. Grâce à lui et tous ses super équipements, elle va décider de se lancer à l’aventure sans l’autorisation des adultes…

abyss

Avis :

J’ai d’abord été attirée par la couverture de ce maga. Haute en couleur, dotée d’un  caractère fort, aussi en raison du format un peu différent, elle m’a directement tapé dans l’œil. J’apprécie ce design à la limite du chibi. Si je trouve les dessins à l’intérieur de bonne qualité, j’ai été frustrée par le noir et blanc. Je pense que la couleur apporterait de la profondeur aux dessins. Mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier le souci du détail dans les traits de l’auteur, surtout au niveau des magnifiques décors (et je sens que dans les tomes suivants, ceux-ci nous surprendront encore !).

L’histoire commence doucement, puisque l’on se retrouve face à un univers totalement différent du nôtre, dans une société dont tout le fonctionnement tourne autour de la gestion d’une anomalie, le cratère. Le jeune âge de l’héroïne, Rico, facilite l’entrée du lecteur dans le récit, puisqu’elle-même a encore un tas de choses à découvrir sur le fonctionnement du cratère et de sa malédiction. Ce premier tome pose très bien la situation initiale et donne déjà quelques indices sur les intrigues qui vont s’entremêler.

Les personnages sont mignons et attachants, les rebondissements jusqu’à présent plutôt crédibles. Le premier tome se conclut tout en douceur, sur une scène attendue (un cliffhanger, bien entendu :p).

Il n’y a qu’un détail qui m’a un peu dérangée, concernant les punitions infligées aux petits orphelins… Peut-être est-ce une forme de mise en garde, pour signaler que la suite de l’histoire ne s’adressera pas aux enfants en dépit du chara-design plutôt doux et coloré ?

En tout cas, aucun doute que je suivrai cette série ! Moi aussi, je m’interroge sur les créatures qui peuplent les étages inférieurs, et j’ai hâte de partir à l’aventure avec Rico et son ami Legu !

Publicités