Sur ma page Facebook, j’ai posté le bilan de mon année d’écrivaine. Même si je suis moins active sur le blog depuis quelques mois, j’ai lu pas mal de bons romans cette année, c’est pourquoi j’aimerais quand même faire une petite rétrospective sur mes lectures de 2018 !

Mon coup de cœur de cette année :

Ah, quel choix difficile… 2018 a été très très riche en magnifiques découvertes, pour moi, mais de tous ces ouvrages, finalement je choisis de mettre en avant I Still Dream de James Smythes. Pour rappel, ce roman (que j’ai lu en anglais) racontait l’histoire d’une femme qui avait passé sa vie, depuis son enfance, à bâtir une sorte d’intelligence artificielle. Son oeuvre la dépasse, puisque quelqu’un de moins bien intentionné sur le plan éthique s’en empare… J’ai adoré ce roman, car ce n’est pas de la SF, c’est le moment où la SF rejoint notre réalité. Ce livre parle de potentialités, mais aussi de l’humain derrière la machine. Il parle de notre monde avec une sensibilité et une justesse qui m’ont fascinée (même si je n’adhère pas à tous les choix narratifs de l’auteur ^^).

Le roman qui a frôlé le coup de cœur :

Tant que j’étais plongée dans la lecture de Smoke, je n’arrivais pas à en relever le nez. L’ambiance, les personnages, la narration, l’ensemble créait une tornade dans mon esprit, qui m’emmenait page après page dans cette uchronie de révolution industrielle dérangeante, obsédante. Tout n’est pas excellent dans ce roman, mais pour moi, il atteint son but, si ce n’est la fin des trois protagonistes, qui m’a presque dérangée. Je pense que, comme I Still Dream, il fait partie de ces romans que je relirai un jour.

Le classique découvert tardivement :

Mon premier choix, spontané, serait allé vers le Comte de Monte Cristo, mais ce serait tricher, car je n’ai pas encore fini de le lire. Je sais que j’y reviendrai bientôt et que je prendrai toujours autant de plaisir à suivre l’aventure, mais en attendant, j’ai lu d’autres romans classiques cette année… dont Fondation. Avec l’intégrale de la trilogie, j’ai redécouvert mon amour pour la SF. Asimov m’a éblouie par son génie. Son récit est brillant, son propos est finement amené.

Le roman dont je veux lire la suite :

Sans aucun doute, la série The Expanse m’a complètement rendue accro. J’adore les personnages et leur évolution, l’univers riche, le modèle de roman pavé et les nombreux rebondissements. La trame de ce récit est complexe. Les deux auteurs mêlent avec brio les conflits intérieurs, les relations interpersonnelles, les jeux politiques et le contexte scientifique. De nouveau, tout n’est pas parfait (entre autres la traduction qui, comme d’habitude, est bien pauvre par moments et ne rend pas honneur à la beauté du français :p). Et juste derrière vient Honor Harrington. ❤

La bonne surprise :

La trilogie des sœurs carmines est sans conteste ma meilleure surprise de cette année. J’avais terminé le premier tome avec une impression en demi-teinte. Je n’avais pas vraiment accroché à Merryvère, qui avait un caractère étonnamment banal. Ceci associé à sa malchance crasse, j’avais du mal à m’attacher à elle. De plus, j’avais eu l’impression que le tome se terminait sur une pirouette narrative un peu brouillonne. Heureusement, grâce à mon super poireau, j’ai pu donner une chance à la suite. Et quelle suite, bon sang ! Tristabelle et Dolorine sont d’excellents personnages, et grâce à elles deux, l’univers d’Ariel Holzl prend une profondeur inattendue pour du roman jeunesse. Si vous ne connaissez pas, foncez ! Les romans se lisent vite, alors vous n’avez aucune excuse. :p

Le livre que je n’ai pas terminé :

Il y en a eu plusieurs que je n’ai pas finis (comme le Comte de Monte Cristo :p), mais la plupart sont juste mis de côté jusqu’à ce que j’aie à nouveau envie de m’y plonger. Quelques uns, en revanche, ont pris la sortie immédiatement. Je parlerai juste des Ailes d’émeraude d’Alexiane de Lys. En réalité, avant même d’acheter ce livre, je savais qu’il ne me plairait pas (je ne suis pas le public cible). On est dans un style de récit avec lequel je n’accroche pas, où tous les personnages sont canons et tous les mecs amoureux de l’héroïne. Du moins est-ce l’impression que j’ai eue en lisant la moitié du bouquin en poche (qui est une brique en plus ! :o). De plus, j’ai trouvé le récit très rocambolesque, au point que je n’arrivais pas à prendre l’histoire au sérieux, et encore moins l’héroïne. De même que Scorpi ou les Cœurs pourpres, je ne continuerai pas cette série. ^^

Mon autrice de 2018 :

On va dire que je fais du favoritisme, mais je m’en fous. :p Mon autrice favorite de cette année est Manon E. d’Ombremont, mon poireau d’amouuuur ! Je ne dis pas ça juste parce que je l’adore IRL, promis. ^^ Cette année, j’ai lu quatre romans d’elle : la trilogie des légendes faës et la nouvelle version de Bratva. J’ai aussi suivi l’avancement de son travail de fin d’études (qui contenait un mini-roman) et lu une de ses nouvelles. J’ai adoré découvrir ses différents univers et la façon dont elle a évolué dans son écriture à travers ses différents projets.

Je triche, parce que je vais citer une autre autrice que j’admire et que j’apprécie énormément : Estelle Faye. Mon amour pour Estelle a commencé avec les Seigneurs de Bohen. Cette année, j’ai lu Les Nuages de Magellan, et si ce n’était pas un coup de cœur pour plusieurs raisons (contrairement aux Seigneurs de Bohen), j’ai adoré retrouver sa plume, ses personnages, sa marque de fabrique si unique.

Et voilà pour le bilan ! Bon réveillon à tous et bonne année 2019 😀

Publicités